Les personnes déplacées fixées dans l’errance : l’exemple de la Turquie

Le Journal des psychologues n°356

Dossier : journal des psychologues n°356

Extrait du dossier : Du trauma au traumatisme : d’autres regards
Date de parution : Avril 2018
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 3400

Auteur(s) : Mestre Michael

Présentation

Le phénomène sociétal de crise migratoire mondiale auquel nous assistons soulève des enjeux éthiques pour les cliniciens, confrontés comme jamais depuis la Seconde Guerre mondiale à une symptomatologie complexe du trauma et au besoin de trouver de nouveaux paradigmes, à l’intérieur et au-delà de la clinique. C’est ici l’exemple des millions de personnes déplacées et accueillies en Turquie qui est abordé et leur grande difficulté à accéder aux soins et à se reconstruire, mais aussi les facteurs de risques psychologiques auxquels sont confrontés les professionnels qui les prennent en charge.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Les personnes déplacées fixées dans l’errance : l’exemple de la Turquie

Pour citer cet article

Mestre Michael  ‘‘Les personnes déplacées fixées dans l’errance : l’exemple de la Turquie‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/les-personnes-deplacees-fixees-dans-l-errance-l-exemple-de-la-turquie

Partage sur les réseaux sociaux

Immobilisation et enveloppements en santé mentale : quelles approches ? Immobilisation et enveloppements en santé mentale : quelles approches ?
Les écrits et l’identité professionnelle des psychologues

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter