Moment psychotique. Ou comment on fabrique un psychotique…

Le Journal des psychologues n°321

Dossier : journal des psychologues n°321

Extrait du dossier : Actes, psychoses, perversions : où est le sujet ?
Date de parution : Octobre 2014
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 6200

Auteur(s) : G. Raymond Serge

Présentation

Lorsqu’une personne mise en cause pour un double meurtre présente, lors de son expertise, les symptômes d’un moment psychotique, peut-on pour autant émettre une hypothèse de culpabilité si l’on ne sait pas à quoi ils se rattachent ? Retour sur l’affaire régulièrement médiatisée de cet adolescent de seize ans accusé de passage à l’acte meurtrier, qui fut jugé sain d’esprit par les experts psychiatres, condamné à perpétuité par la justice, puis acquitté et libéré. Serge Raymond revisite l’expertise qu’il avait réalisée alors en postulant un moment psychotique. Exprimant à l’époque un doute sur sa culpabilité, il revient sur cette condamnation à laquelle, selon lui, aurait dû se substituer un non-lieu, si ce n’était l’acquittement.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Moment psychotique. Ou comment on fabrique un psychotique…

Pour citer cet article

G. Raymond Serge  ‘‘Moment psychotique. Ou comment on fabrique un psychotique…‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/moment-psychotique-ou-comment-fabrique-un-psychotique

Partage sur les réseaux sociaux

Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques
Écrire aux juges et à quelques autres, enjeux, risques et styles
Cliniques. Dossier « Médiation, lien et symbolisation » Cliniques. Dossier « Médiation, lien et symbolisation »

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter