Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Pathomimie et syndrome de Münchhausen. Enjeux clinique et thérapeutique

Auteur(s) : Ellouze Faten

Certains syndromes sont difficiles à détecter comme les pathomimies ou troubles factices. Ils soulèvent du fait même de leur définition des problématiques de diagnostic, mais aussi de prise en charge. D'apparence multiple, ce type de pathologie impose un travail pluridisciplinaire étroit. En atteste l'étude menée à l'hôpital Razi, en Tunisie.


Anorexie mentale et pulsion cannibalique

Auteur(s) : Gross Marine

Prise entre le désir de s’individuer et l’angoisse terrifiante d’être engloutie par sa mère, Lou, adolescente de 15 ans, suit un cheminement entre anorexie et boulimie, avant de se voir devenir « sujet ».


Être seul dans ses certitudes

Auteur(s) : Houssier Florian

Bien sûr, on ne sait que bien peu de choses des causes profondes et subjectives de ces attentats terroristes ; et comment parler du caractère unique de ce traumatisme collectif, de ce trou dans le maillage social ? Essayons quand même, juste un peu, trop peu. Il ne s’agit pas de répondre à toutes les questions, mais au moins de n’en éluder aucune. Peut-être pour dire, par exemple, que l’angle psychopathologique reste le grand oublié de cette tragédie : on ne tient pas compte de l’impact des connaissances d’aujourd’hui pour rebattre toujours les mêmes cartes, certes importantes, sociales, politiques ou religieuses.


La mémoire entre neurosciences et psychanalyse

Dans son exploration de la mémoire, Claudia Infurchia propose une approche complémentariste, fondée sur une articulation d’éléments conceptuels en provenance des neurosciences et de la psychanalyse. Cette démarche révèle l’importance du lien entre l’évolution cérébrale et l’environnement du sujet.


La médiation en service d’urgences pédiatriques

Auteur(s) : Mary Arthur

Sitôt diplômé en psychologie, Arthur Mary décrochait un poste de médiateur en milieu hospitalier. Aujourd’hui universitaire, il revient sur cette expérience professionnelle et tente de saisir, après coup, les mécanismes à l’œuvre dans ce travail qui trouvait place dans la salle d’attente d’un service d’urgences pédiatriques.


Que se raconte-t-il dans la psychothérapie d’un enfant ? Perspectives d’Antonino Ferro

Auteur(s) : Tancray Jérémy

Dans la psychothérapie d’un enfant, une multitude de micro-histoires transitent, s’emmêlent, se répètent ou ne voient tout simplement pas le jour. Depuis une vingtaine d’années, Antonino Ferro développe un modèle d’écoute original de l’interactivité narrative entre patient et analyste qui, tout passionnant soit-il, n’en bouscule pas moins un certain classicisme interprétatif.


Interstellar

Auteur(s) : de Azambuja Miguel

Il y a cette phrase inoubliable extraite de la lettre qu’André Breton adresse à sa fille : « Je vous souhaite d’être follement aimée » ; ou bien Paroles pour Julia, le poème de Juan Agustín Goytisolo adressé à sa fille Julia qui porte le même prénom que la mère du poète : « Tu ne peux pas revenir en arrière / parce que la vie elle te pousse / comme un hurlement interminable / interminable *. » Il va falloir désormais que l’on ajoute à notre liste des relations filiales celle entre Cooper et sa fille Murph, une des portes d’entrée du dernier film de Cristopher Nolan, Interstellar.


Un référentiel des pratiques des psychologues en soins palliatifs

Deux des psychologues qui ont participé à l’écriture du Référentiel des pratiques des psychologues en soins palliatifs reviennent ici sur les observations de terrain et les motivations qui ont conduit à l’élaboration collective d’un tel document. Son objectif : être un outil au service des psychologues afin de les accompagner dans le choix et la défense de leur pratique, de leur place et de leur spécificité, tant pour eux-mêmes qu’auprès des patients et des équipes pluridisciplinaires. Un résumé de ce référentiel vient illustrer le propos.


La psychologie sociale en deuil… Adieu à Serge Moscovici

Auteur(s) : Tapia Claude

Serge Moscovici nous a quittés dans la nuit du 15 au 16 novembre dernier. Il laisse, je pense, à tous ceux qui l’ont connu le souvenir d’un homme affable, généreux, modeste et discret.


Un défi au conservatisme et au dogmatisme dans les sciences humaines

Auteur(s) : Tapia Claude

Pour ceux qui l’ont bien connu, pour avoir été ses étudiants, disciples, collègues ou amis, la personnalité de Serge Moscovici condense certains des traits qui correspondent à ce que le psychologue américain Milton Rokeach définit comme une « structure mentale ouverte » : curiosité d’esprit, antidogmatisme, penchant universaliste, tolérance à la critique ou au conflit, passion de convaincre, aptitude à la prise de risque, anticonformisme dans les débats scientifiques…


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter