Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi

Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi

Tessier Peggy

Informations sur le livre

Editeur : PUF
Année de parution : 2015
ISBN : 978-2-13-072963-1
Nombre de pages : 283


Acheter le livre

Présentation de l'éditeur

Comment donner sens à un accident corporel ? Surtout lorsqu’il est grave et remet en cause l’intégrité du corps, la personne accidentée, l’entourage et les médecins doivent y mettre des mots, tenter d’expliquer les causes et penser les conséquences pour une vie à reconstruire. Mais au delà des conséquences «pratiques», qu’est-ce qui rend le corps accidenté si insupportable ? L’impact des blessures sur le grand accidenté ouvre un questionnement spécifique : comment éprouver le passage d’un corps «normal» à un corps «différent» ? Comment un individu va-t-il pouvoir concilier deux acceptions de son corps, et donc de lui-même, correspondant à un avant et à un après l’accident ? Ce livre s’attache à décrire et à saisir l’expérience particulière de l’accident. L’enjeu est triple : élaborer un questionnement philosophique sur le corps en situation de handicap accidentel ; replacer ce questionnement dans le champ des théories du handicap et des notions d’«identité» et de «reconstruction de soi» ; traiter du corps en tant que support identitaire à la fois «naturel» et «construit», et envisager ainsi de manière renouvelée la question de la représentation et du rapport au corps.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi

Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi

  • Découvrez notre avis sur ce livre

Partage sur les réseaux sociaux

Les patients doulour­eux chroniques : À l’écoute de la souffrance psychique

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter