Les limites du corps, le corps comme limite

Les limites du corps, le corps comme limite

Michels André, Landman Patrick

Informations sur le livre

Editeur : Érès
Année de parution : 2006
ISBN : 2-7492-0554-9
Nombre de pages : 320


Acheter le livre

Mots Clés

Présentation de l'éditeur

Longtemps absent des débats philosophiques et des enjeux des sciences humaines, le corps fait une entrée remarquée sur la scène discursive. On assiste depuis près de vingt ans, à un engouement des publications qui lui concèdent une place de plus en plus conséquente. Pourquoi alors cette nouvelle contribution ? Ce recueil se propose de poursuivre la réflexion sur les fondements de la clinique psychanalytique, entamée dans Actualité de l'hystérie( érès, 2001). Le présent volume se concentre plus particulièrement sur le concept de pulsion : organisatrice du champ freudien, elle donne forme au corps et à ses organes. Aborder le corps par ses limites, c'est ce que nous impose une actualité qui, sous prétexte de les repousser toujours plus loin, tend, semble-t-il, à les ignorer. Feignant de s'intéresser au corps, de le " serrer " au plus près, n'est-elle pas en train de détruire cet ultime retrait du sujet ? Se référant à une limite inscrite dans le corps même, la psychanalyse se met à l'étude d'une écriture concevable seulement à partir d'une position éthique. Que vaudrait en effet une limitation imposée au corps si elle ne trouvait en lui quelque appui, réponse ou écho ? Mais d'où provient-elle ?

Notre avis

A border le corps par ses limites, c’est ce que nous impose une actualité qui, sous prétexte de les repousser toujours plus loin, tend, semble-t-il, à les ignorer. Feignant de s’intéresser au corps, de le « serrer » au plus près, n’est-elle pas en train de détruire cet ultime retrait du sujet ? Se référant à une limite inscrite dans le corps même, la psychanalyse se met à l’étude d’une écriture première concevable seulement à partir d’une position éthique. Que vaudrait, en effet, une limitation imposée au corps si elle ne trouvait en lui quelque appui, réponse ou écho ? Mais d’où provient-elle ?

Partage sur les réseaux sociaux

Les patients doulour­eux chroniques : À l’écoute de la souffrance psychique
Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi Le corps accidenté. Bouleversements identitaires et reconstruction de soi

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter