Vieillissement

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Amiel, A. Jouve, J.-B. Paturet, B. Ranchin, A. Roquejoffre, A. Maier, S. Guérin, J. Le Gall…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Charazac, I. Gallice, J.-M. Talpin, V. Caradadec, F. Ellien, M. Charazac-Brunel…

Dans la rubrique : Article

La neurologie et la neuropsychanalyse sont sources de spéculations sur les comportements déroutants de la personne âgée et sur l’expression d’une sexualité psychopathologique. On peut dès lors se demander si le surgissement de pulsions incontrôlables ne serait pas la conséquence d’une érosion des mécanismes de défense.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec, entre autres, les contributions de B. Le Bihan, B. Ennuyer, G. Jehannin, C. Bonnet et al., S. Pennec et al., V. Golaz, M.-E. Joël, G. Malochet.

Dans la rubrique : Article

En 2012 paraissait la deuxième édition du livre de Pierre Charazac, Psychothérapie du patient âgé et de sa famille 1. En vingt-cinq ans, la question de la place du tiers, celle du psychologue, du médecin auprès de la personne en fin de vie et de ses proches, a évolué et l’auteur la situe au cœur de son ouvrage. Dans cet entretien, il précise ce qui constitue la spécificité de cette relation quand la dépendance se signale dans tous les aspects du soin, et se demande si l’institution en permet une approche juste et réellement suffisante.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Concevoir l’importance de l’infantile sur la construction de notre appareil cognitif et de notre psychisme est entré dans la représentation commune ; et la psychanalyse y a largement contribué par le dévoilement des traces laissées par le vécu. Mais la question se pose tout autrement ici, puisqu’on ne peut percevoir intimement ce qui n’a pas encore laissé de traces en soi. Qui sommes-nous, lorsque nos capacités motrices, cognitives ou notre autonomie déclinent ? quand les années qui nous restent à vivre, si elles nous sont inconnues, nous placent si près de la mort ? Et de quels professionnels avons-nous alors besoin ?

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Comment les quadras d'aujourd'hui envisagent-ils la vieillesse et l'éventuelle dépendance de leurs parents ? Marie de Hennezel et son fils Edoaurd abordent dans un ouvrage à quatre mains ce sujet délicat qui entraîne des réactions variées. Entre ceux pour qui l'entraide familiale est naturelle et ceux qui pensent ne rien devoir à cette génération "bénie des dieux", qui a connu les Trente Glorieuses et Mai 1968, les désaccords sont profonds. A travers une trentaine de témoignages touchants d'humanité, mèr et fils entament une réflexion pleine de tact sur ce tabou qu'est al vulnérabilité des parents vieillissants, pour faire réfléchir toutes les générations sur les notions de transmission et de solidarité.

Dans la rubrique : Article

La mémoire est à situer également dans son rôle dans la transmission intergénérationnelle. Et se pencher sur cette dimension fondamentale conduit à comprendre la mémoire dans ses distorsions, ses lacunes, ses dérives, ses surgissements imprévisibles, autant que dans ses productions poétiques et ses mystérieuses et fascinantes alchimies.

Dans la rubrique : Article

La perspective neuropsychanalytique tient tout particulièrement compte de l’articulation du soma et de la psyché, des traces mnésiques et de la pensée, dans l’observation des défaillances de la mémoire, de la dégénérescence ­neurofibrillaire et de l’involution démentielle (marque de la maladie d’Alzheimer).
Et s’appuyant sur l’analyse des causalités organiques et psychiques combinées, des effets dévastateurs sur la neurogénèse des états dépressifs, du stress, de l’angoisse, il est possible de proposer des dispositifs de nature à ralentir ces effets et à assurer le meilleur vieillissement possible.

Dans la rubrique : Article

La psychanalyse définit les rapports de la mémoire et de l’inconscient, partie cachée et ignorée de ce qui est à l’œuvre dans les processus organiques, neurologiques. Il s’agit des éléments (perceptions, représentations, images) stockés « dans la cave psychique », interdite d’accès direct, mais fournissant la matière d’un discours interne du sujet. L’inconscient est-il vraiment, comme l’affirme l’auteur, « la mémoire du sujet qui double le sujet et en fait sa marionnette » ? Dans cette perspective, qu’en est-il de l’« inconscient collectif » décrit par Jung ?

Pages

S'abonner à RSS - Vieillissement

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter