Disparaître de soi. Quand « je » devient un autre

Le Journal des psychologues n°333

Dossier : journal des psychologues n°333

Extrait du dossier : Esthétique, clinique et psychothérapie
Date de parution : Décembre - Janvier 2016
Rubrique dans le JDP : Questions à...
Nombre de mots : 4200

Présentation

S’extraire de son quotidien, quitter son environnement social et familial, abandonner parfois son état civil, sont autant de situations étudiées par David Le Breton dans son dernier ouvrage, situations qui équivalent à « disparaître de soi ». Faut‑il y voir une nouvelle manière d’être au monde, ou plutôt les fondements de certaines formes de pathologie ?


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Disparaître de soi. Quand « je » devient un autre

Pour citer cet article

Bass Henri-Pierre, Le Breton David  ‘‘Disparaître de soi. Quand « je » devient un autre‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/disparaitre-de-soi-quand-je-devient-un-autre

Partage sur les réseaux sociaux

Penser la psychologie : d’hier à aujourd’hui Penser la psychologie : d’hier à aujourd’hui
Construire sa légende
Une maison natale. Psychanalyse de l’intimité Une maison natale. Psychanalyse de l’intimité

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter