Du corps individuel au corps familial en protection de l’enfance

Le Journal des psychologues n°368

Dossier : journal des psychologues n°368

Extrait du dossier : Penser le corps en psychopathologie​
Date de parution : Juin 2019
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 4100

Auteur(s) : Roumégous Carole

Présentation

La question de la maltraitance de l’enfant révélée sur le corps entraîne dans les situations extrêmes un processus de séparation qui, de fait, vient protéger l’enfant. Comment, néanmoins, comprendre la souffrance psychique qui demeure ? Comment intégrer la composante de l’organisation familiale groupale dans la compréhension des phénomènes de violence ? Il convient de réfléchir à la façon de la mobiliser afin de créer des conditions favorables à un changement, étayées par les institutions chargées de la protection de l’enfance.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Du corps individuel au corps familial en protection de l’enfance

Pour citer cet article

Roumégous Carole  ‘‘Du corps individuel au corps familial en protection de l’enfance‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/du-corps-individuel-au-corps-familial-en-protection-de-l-enfance

Partage sur les réseaux sociaux

Penser le corps en psychopathologie​ Penser le corps en psychopathologie​
Expériences anorexiques : disparaître pour exister

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter