Le psychologue, un clinicien étayé sur un référentiel spécifique

Le Journal des psychologues n°324

Dossier : journal des psychologues n°324

Extrait du dossier : Psychologue en soins palliatifs : quels repères pour la pratique ?
Date de parution : Février 2015
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 3800

Auteur(s) : Van Lander Axelle

Présentation

Si la place des psychologues dans les services de soins palliatifs peut sembler une évidence, il n’en demeure pas moins que les contours de cette pratique clinique, entre soutien des patients en fin de vie et de leurs familles et accompagnement des équipes soignantes, sont toujours à préciser. L’auteur témoigne ici de la nécessité de s’étayer sur une formation en psychologie clinique, complétée d’une formation en soins palliatifs, et sur un référentiel conceptuel toujours à construire, afin de pouvoir proposer un cadre que les patients pourront choisir d’investir comme thérapeutique.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Le psychologue, un clinicien étayé sur un référentiel spécifique

Pour citer cet article

Van Lander Axelle  ‘‘Le psychologue, un clinicien étayé sur un référentiel spécifique‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/le-psychologue-un-clinicien-etaye-sur-un-referentiel-specifique

Partage sur les réseaux sociaux

Malaise dans la société
Les entretiens préliminaires à une psychanalyse Les entretiens préliminaires à une psychanalyse

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter