Panser la misère, c’est avant tout penser le cadre

Le Journal des psychologues n°337

Dossier : journal des psychologues n°337

Extrait du dossier : Quelle déontologie pour les psychologues ?
Date de parution : Mai 2016
Rubrique dans le JDP : Pratiques professionnelles > Précarité
Nombre de mots : 2800

Présentation

Aller à la rencontre de ceux qui, dans la rue, se trouvent en grande précarité et n’ont pas adressé de demande explicite de soins psychiques implique de la part du psychologue intervenant en équipe mobile psychiatrie-précarité d’adapter sa pratique et le cadre de son intervention. C’est à une réflexion sur ces contours à définir et sur cette nécessaire créativité clinique à faire jaillir que nous invite cette contribution.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Panser la misère, c’est avant tout penser le cadre

Pour citer cet article

Jannot Marianne, Pommier Élodie  ‘‘Panser la misère, c’est avant tout penser le cadre‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/panser-la-misere-c-est-avant-tout-penser-le-cadre

Partage sur les réseaux sociaux

Les patients doulour­eux chroniques : À l’écoute de la souffrance psychique

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter