Le journal des psychologues n°346

Dossier : La psychologie positive et ses développements

La psychologie positive laisse rarement indifférent : courant novateur porteur d’espoir pour certains, courant utopiste duquel serait exclue toute idée de souffrance humaine pour d’autres, étude scientifique du bonheur cherchant à promouvoir le bonheur individuel au détriment des problématiques collectives pour d’autres encore. Qu’en est-il exactement ? La définition la plus pertinente, nous la devons à Shelly Gable et Jonathan Haidt (2005) pour qui « la psychologie positive, c’est l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des personnes, des groupes et des institutions ».

Voir le détail du dossier

Les articles du dossier

Autres articles de ce numéro

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnements papier + Web + applications (iOS et Androïd)

Newsletter

avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter