Handicap

Dans la rubrique : Article

Le regard porté sur la vie affective et l’épanouissement sexuel des personnes en situation de handicap a évolué au cours des vingt dernières années. Néanmoins, la mise en œuvre concrète de possibles pratiques sexuelles continue de faire débat, et notamment au sein des institutions où « l’interdit » a pourtant été levé à la fin des années 2000. Entre résistances, fantasmes et craintes infondées, tant du côté du social que de certains professionnels ou encore des familles, comment faire en sorte que ce droit devienne une réalité ?

Dans la rubrique : Article

Les personnes en situation de handicap invitent volontiers à un questionnement sur la différence et l’anormalité. Mais quelle place celui qui est « hors norme » peut-il prendre dans la société en général, et quelle place lui offre-t-on dans les espaces publics en particulier ? Dans quel contexte urbain l’expérience des sujets hors norme s’effectue-t-elle ? C’est à travers un va-et-vient constant entre l’anormalité et la norme que la question de l’accès aux espaces publics est explorée.

Dans la rubrique : Article

Dans le cadre d’une recherche longitudinale réalisée entre 1990 et 2011, sous la direction de Jean-Sébastien Morvan, ont été étudiées l’évolution, l’adaptation et l’intégration de personnes en situation de handicap en lien avec le diagnostic de la trisomie 21. Après une première phase, en 1990, portant sur l’apprentissage des enfants et des adolescents ­trisomiques 21, puis une deuxième, en 2000, étudiant le devenir des jeunes adultes, la phase actuelle prend en considération la parole des adultes en ­situation d’insertion professionnelle *. Et c’est notamment sur les aspects relatifs à leur vie personnelle et à leur relation au travail qu’un intérêt particulier a été porté. La mise en perspective des résultats présentés ici en trois grandes parties donne des indications sur la prise en charge possible de ces adultes en situation de handicap.

Dans la rubrique : Article

Le développement affectif joue un rôle déterminant dans les représentations que nous nous faisons de nous-mêmes et de notre environnement ; aussi, ­au-delà du regard des autres, la personne dite « handicapée » démontre, par sa différence, sa capacité de s’adapter, mais aussi de transformer son environnement. Reste à construire des espaces de vie qui permettent à chacun d’exprimer ses potentialités.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Désormais, on ne parle plus que de la personne en « situation de handicap » : une terminologie qui nous a délivrés avec bonheur du signifiant « handicapé », stigmate qui réduisait chacun à une situation invalidante particulière.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Les patients cérébro-lésés souffrent de lésions cérébrales dues à des traumatismes crâniens, des tumeurs, des accidents vasculaires. Ils présentent des atteintes cognitives comme des troubles du langage, de la mémoire, du geste, de la reconnaissance des visages, de l’orientation dans le temps et dans l’espace. Cette multiplicité des atteintes qui touche à la perception de son identité propre par le sujet est un élément essentiel à prendre en compte. L’on se doit de constater aussi que cette pathologie a été pendant longtemps peu explorée dans ses dimensions clinique et psychopathologique.

Dans la rubrique : Article

Mesurer la diversité des problématiques des patients déficients intellectuels amène à s’interroger sur le sens de « leurs difficultés de penser et sur la difficulté de l’institution de penser » son action pour eux. Travail avec médiat, analyse des transfert et contre-transfert, rencontre des familles, le psychologue peut devenir un « passeur de monde », tissant un lien qui permette au patient de s’exprimer, de comprendre et d’être compris.

Dans la rubrique : Article

Dans toute relation de soin, l’empathie est importante, mais elle est particulièrement fondamentale avec un patient en situation de handicap. Mais, si l’empathie suppose d’être à l’écoute de l’autre et de ce que l’autre provoque chez soi, elle peut pourtant s’avérer, dans ce cadre, plus difficile pour le soignant que dans aucun autre, en ce qu’elle renvoie notamment à des identifications parfois déshumanisantes, à la vulnérabilité humaine.

Dans la rubrique : Article

Que peut faire une personne en situation de handicap face à l’ajustement de ses appareillages techniques ? Un travail d’appropriation, d’évaluation de ses compétences, d’accompagnement, peut être entrepris grâce à la pluridisciplinarité des acteurs.

Pages

S'abonner à RSS - Handicap

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter