Institution

Test alt

Dans la rubrique : Lire

« Il n'existe pas une sexualité spécifique aux personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité », s'indigne Jean-Luc Letellier. Leur vie affective et sexuelle pose, dans notre pays, un problème de maltraitance généralisé. Une maltraitance active ou « en creux » surtout quand ces personnes doivent vivre en institutions. Partant d'un travail de terrain, d'une longue recherche théorique et de plus de dix années de collaboration avec des éducateurs, psychologues, sexologues et chercheurs en sciences sociales, l'auteur présente les freins qui entravent une reconnaissance de la réalité sexuelle des personnes avec handicap vivant en institutions. Sans un examen honnête de notre propre handicap face à la chose sexuelle, mais également sans le courage de remettre en cause certains dogmes même labélisés, aucune recommandation ou méthodologie la plus professionnelle soit-elle ne fera évoluer une situation de double peine, où la privation de l'accès au plaisir - que rien en soi n'entrave potentiellement - vient s'ajouter aux nombreuses difficultés d'accès à une véritable vie citoyenne pour les personnes vulnérables. Cet ouvrage ouvre des pistes, hors de tout dogmatisme, pour un accompagnement qui prend véritablement en compte cette dimension des personnes. S'inscrivant dans les réalités institutionnelles et sociales actuelles, il propose un soutien pratique, méthodologique et éthique à tous ceux qui ont le désir et la volonté de ne pas en rester là.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Pétry, M. Iucksch, D. Derivois, R. Casanova, B. Fauville, K. Proust, P. Bergami G. Barbosa…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Malgré les empêchements d'ici et d'ailleurs, y compris ceux qui sont à l'intérieur de chacun, il s'agit d'inventer et de créer de nouveaux possibles en psychiatrie et dans toutes les institutions du médico-social. Pas question de baisser la garde et de se laisser gagner par un quelconque désespoir. Les temps actuels commandent au contraire de tenir bon, assis sur les épaules de nos pères, et de faire fructifier notre héritage, c'est-à-dire clairement de créer de nouveaux concepts, de nouveaux dispositifs pour protéger de la déréliction les personnes en souffrance psychique, leurs familles et tous les professionnels qui en prennent soin. La psychothérapie institutionnelle est une méthode qui cultive l'inventivité. Invités par l'Association culturelle en santé mentale d'Angers, les auteurs témoignent de leur engagement à en faire vivre les développements, en dépit de tout ce qui semble s'y opposer. Ils croisent leurs expériences et leurs analyses dans l'objectif de refonder une psychiatrie à visage humain qui accueille sans condition la souffrance psychique dans ses institutions.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Gaberan, L. Grimaud, S. Favereau, M. Capul, B. Bensidoun, D. Malhaire, G. Pulver, A. Goulon, F. Armand-Gaberan, J. Bouillaud…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Amiel, A. Jouve, J.-B. Paturet, B. Ranchin, A. Roquejoffre, A. Maier, S. Guérin, J. Le Gall…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec C. Bourion, R. Jardat, G. Avier, Y. Bazin, I. Karboul, S. Karoui Zouaoui, E. Passe…

Dans la rubrique : Article

Le dernier ouvrage de Bernard Lahire, Dans les plis singuliers du social. Individus, institutions, socialisations, remet en question certaines assertions contemporaines de la sociologie et relance la réflexion sur la place du social en chaque individu comme nous le soulignions lors de sa recension dans notre numéro de mai dernier. Pour en poursuivre l’analyse, ce débat avec Claude Tapia s’articule autour d’une question : « Une sociologie de la fabrication sociale des individus et de leurs logiques d’action est-elle possible ? » et examine l’hypothèse d’un rapprochement possible entre sociologie, sciences cognitives ou neurosciences.

Dans la rubrique : Article

En 2012 paraissait la deuxième édition du livre de Pierre Charazac, Psychothérapie du patient âgé et de sa famille 1. En vingt-cinq ans, la question de la place du tiers, celle du psychologue, du médecin auprès de la personne en fin de vie et de ses proches, a évolué et l’auteur la situe au cœur de son ouvrage. Dans cet entretien, il précise ce qui constitue la spécificité de cette relation quand la dépendance se signale dans tous les aspects du soin, et se demande si l’institution en permet une approche juste et réellement suffisante.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec les contributions de C. Wacjman, M. Jaeger, È. Gardien, B. Cesselin, M. Dumont, R. Salbreux, C. Mercier…

Dans la rubrique : Article

Désormais, des évaluations externes sont réalisées par des organismes extérieurs aux institutions sociales et médico-sociales dans le but avancé de les aider à établir leur organisation. Celles-ci reposent sur des « Recommandations de bonnes pratiques professionnelles » énoncées par l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm). Jean-Yves Broudic analyse ici deux de ces recommandations et s’interroge sur le parti pris accordé au comportementalisme au détriment de la psychologie clinique et de la psychanalyse.

Pages

S'abonner à RSS - Institution

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter