Narcissisme

Dans la rubrique : Article

En quoi la notion de mystique comme position d’excès viendrait, sous son acception de l’ex-stase, éclairer celle de jouissance ? Ou comment l’amour mystique, induisant une perte des limites du moi, une exaltation narcissique, situerait le sujet au-delà du symbolique, dans une jouissance extrême, autre que phallique, qui permet alors d’en saisir toute la quintessence ? Explications.

Dans la rubrique : Article

Le vieillissement impose de faire le deuil d’une part du moi. Les blessures narcissiques que cela entraîne sont souvent difficiles à accepter. Certains sujets résistent alors à cette perte, et leur résistance peut s’incarner dans une passion subite pour une personne beaucoup plus jeune : c’est ce que l’on appelle le « démon de midi ». La psychologue Marion Péruchon, spécialiste en gérontologie psychanalytique, analyse dans cet entretien ces crises du vieillissement et leurs implications.

Dans la rubrique : Article

La « théorie sexuelle » est l’un des piliers de la psychanalyse, au sens où, pour Freud, toutes les activités humaines mettent en jeu la pulsion sexuelle, directement dans les activités érotiques ou indirectement dans le rapport à l’autre et aux objets. Or, depuis Freud, la place du sexuel et du rapport entre les sexes a considérablement changé : libéralisation des mœurs, exacerbation du narcissisme, multiplication des activités autoérotiques... Changements auxquels les psychanalystes se doivent d’être attentifs pour en entendre et traiter les effets dans leur clinique. 

Dans la rubrique : Article

Cet article résume le travail d’étude et de recherche que Solène Guittot a mené dans le cadre de son master de psychologie auprès d’adolescents dans un désir de mort, sous la direction d’Amal Bernoussi et de Jacqueline Finkelstein-Rossi. Elle interroge ici les liens entre dépression, narcissisme et mécanisme de défense chez trois adolescents suicidants hospitalisés dans un service de pédopsychiatrie.

Dans la rubrique : Article

Des années durant, Dominique Szepielac se rend rue de l’Université à Paris chez Béla Grunberger, en réponse à l’invitation de celui qui deviendra son maître à penser, celui qui l’aidera à pousser ses réflexions plus avant, notamment sur le concept de narcissisme au cœur de son œuvre. De ces échanges, il livre ici la mémoire, les heures passées à s’étonner mutuellement quand la parole se nourrit de la pensée et devient féconde, et rend compte avec force de conviction de ses avancées théoriques.

Dans la rubrique : Article

Il est des rencontres qui permettent parfois de faire émerger des émotions enfouies, une parole perdue… une « Autre scène » ! Et pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, ces instants sont précieux. Peut-on imaginer que les oublis ou, à l’inverse, les souvenirs qui accaparent la pensée ont un sens dans l’histoire de la personne ? Et, si oui, que disent-ils de son vécu actuel ? de son identité ? de la souffrance qui est sienne dans cette régression imposée ?

Dans la rubrique : Article

À travers des études de cas relevant de l’Aide sociale à l’enfance, les auteurs explorent le fonctionnement psychique de nombreux « jeunes des banlieues » à la virilité ostentatoire, manifestant des comportements défensifs destinés à pallier des carences. Le « paraître viril », dans cette perspective, voudrait compenser les failles d’une identification masculine structurante ou, autre hypothèse, constituerait une formation réactionnelle contre le féminin ou le maternel.

Dans la rubrique : Article

À travers leur ouvrage Le Nouveau Choc des générations, Marie-France Castarède et Samuel Dock proposent un dialogue entre une senior et un jeune adulte. À l’appui de leurs approches subjectives et d’apports théoriques empreints de psychosociologie et d’une culture psychanalytique, les auteurs expliquent la confrontation qui se joue dans la société postmoderne.

Dans la rubrique : Article

Lorsque le corps a toujours été un lieu d’investissement narcissique, et l’hyperactivité la solution pour ne pas penser et réguler les tensions psychiques, la survenue d’une maladie neurodégénérative, au cours de laquelle le sentiment est d’être « emmuré vivant », va altérer fondamentalement la structuration psychique de la personne. Le travail d’accompagnement pour faire face à la dégradation de l’image de soi et aux deuils afférents aura alors à remettre en chantier les assises narcissiques et la symbolisation.

Dans la rubrique : Article

Ce à quoi nous avons affaire dans les formes actuelles de la souffrance psychique et dans ses expressions psychopathologiques touche à la possibilité, pour l’humain, d’être un être humain. Articulant sa pensée autour de la notion de faillite des garants de la vie psychique et de la question du mal, René Kaës nous ouvre les voies d’une réflexion sur ce « mal à être » propre à notre culture contemporaine.

Pages

S'abonner à RSS - Narcissisme

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter