La violence chez l’adolescent borderline. Des fantasmes de mort aux faillites du travail de culture

Le Journal des psychologues n°327

Dossier : journal des psychologues n°327

Extrait du dossier : L’agir de l’adolescence
Date de parution : Mai 2015
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 4500

Auteur(s) : Levy Benjamin

Présentation

L’analyse de l’ouvrage de William Golding, Sa majesté des mouches, qui met en scène des adolescents narcissiquement blessés, fait la démonstration qu’éloignés du monde des adultes et de la censure de la culture, ces adolescents se trouvent livrés à la férocité de leur vie fantasmatique et sombrent dans la violence. Faisant le parallèle avec les adolescents borderline, c’est là l’occasion de montrer en quoi une prise en charge hospitalière peut permettre de contenir les passages à l’acte, tout en offrant une hospitalité aux fantasmes et aux émotions liés à leurs violences.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

La violence chez l’adolescent borderline. Des fantasmes de mort aux faillites du travail de culture

Pour citer cet article

Levy Benjamin  ‘‘La violence chez l’adolescent borderline. Des fantasmes de mort aux faillites du travail de culture‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/la-violence-chez-l-adolescent-borderline-des-fantasmes-de-mort-aux-faillites-du-travail-de

Partage sur les réseaux sociaux

Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation
La langue morte du syndrome de Münchhausen par procuration

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter