Le traitement thérapeutique du passage à l’acte criminel comme traumatisme secondaire

Le Journal des psychologues n°356

Dossier : journal des psychologues n°356

Extrait du dossier : Du trauma au traumatisme : d’autres regards
Date de parution : Avril 2018
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 2700

Auteur(s) : Haguenauer Charlotte

Présentation

Dans le cadre de la prise en charge psychologique de personnes détenues en milieu carcéral, certaines d’entre elles reconnaissent l’acte qu’elles ont commis, mais ne parviennent pas à l’inscrire psychiquement dans leur parcours de vie. Il s’agit alors de comprendre dans quelle mesure la reconnaissance d’un traumatisme premier subi peut intervenir dans la compréhension du passage à l’acte violent et constituer, dans un second temps du processus thérapeutique, un préalable nécessaire à l’élaboration psychique liée à la position d’agresseur. Illustration à travers le cas de Monsieur D.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Le traitement thérapeutique du passage à l’acte criminel comme traumatisme secondaire

Pour citer cet article

Haguenauer Charlotte  ‘‘Le traitement thérapeutique du passage à l’acte criminel comme traumatisme secondaire‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/le-traitement-therapeutique-du-passage-a-l-acte-criminel-comme-traumatisme-secondaire

Partage sur les réseaux sociaux

Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation
La créativité : un enjeu thérapeutique à l’hôpital

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter