Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Une écoute suffisamment bonne

Alice Holleaux partage ici avec Éric Da Silva sa longue expérience d’écoutante. Elle nous décrit plus précisément la teneur des appels et le vécu réciproque de ceux qui s’aventurent dans ces expériences transitionnelles.


Relation mère-enfant et musicothérapie

Auteur(s) : Viossat Pascal

L’auteur nous présente ici un outil d’analyse de la médiation musicale qui s’intègre dans la pratique de la musicothérapie. Illustrée au moyen d’un exemple clinique, la présentation de cet outil donne lieu à l’établissement d’un parallèle entre le cadre de la musicothérapie et celui de la relation mère-enfant, cette dernière étant envisagée comme « modèle référent ».


L’incarcération des mineurs Enfermement et soins

Auteur(s) : Hetté Jérôme

Prison et restructuration psychique ne sont pas des mots que l’on associe spontanément. Aussi, lorsqu’un adolescent se trouve incarcéré, comment faire en sorte que ce lieu d’enfermement ne soit pas une entrave de plus à son individuation, mais lui offre, au contraire, la possibilité de mettre des mots sur son histoire et de penser ses troubles du comportement ou de la personnalité ? Un exemple de dispositif.


De la psychanalyse en Chine ?

Si la Chine a commencé à s’ouvrir à la psychanalyse dès le début du XXe siècle avec la chute de l’empire, sa pratique est quant à elle bien plus récente. Quels courants sont parvenus à s’implanter et de quelle manière ? Quel est son avenir ? Philippe Porret, fort de son observation et de son expérience auprès d’analystes chinois, nous éclaire sur ce qui a permis et continue de favoriser son implantation.


Le rôle des psychologues dans l’écoute à S.O.S Amitié

Auteur(s) : Montheil Michel

Quelle place le psychologue peut-il occuper dans un dispositif d’écoutants bénévoles ? Comment est-il perçu par les bénévoles venus d’autres horizons et quelles attentes lui adressent-ils ? De quelle façon peut-il s’approprier sa mission qui se définit en dehors de toute intervention à visée thérapeutique ? L’exemple de S.O.S Amitié témoigne de la possibilité d’élaborer cette collaboration au sein d’une réflexion institutionnelle.


La délinquance des adolescentes : une violence de genre ?

Auteur(s) : Moyano Olivier

Pendant longtemps, le phénomène de la délinquance des filles n’a pas été pris en compte. Or, il apparaît que le nombre de filles commettant des délits a eu tendance à augmenter au cours des dernières années. D’un point de vue psychopathologique, qu’est-ce qui fait la spécificité de l’acte délinquant au féminin ?


Corps d’enfants et dons d’organes. Polytrauma… corps effractés, corps violentés

Auteur(s) : Coq Jean-Michel

Le décès brutal d’un enfant confronte parfois les parents à une décision tragique, celle d’accepter ou non un prélèvement d’organe consécutif à un état de mort encéphalique. Les familles endeuillées sont souvent seules avec leurs interrogations. Comment les parents parviennent-ils à se déterminer ?


Errances et amarrages

Auteur(s) : Pitici Colette

Chez les populations errantes ou gravement précaires, il existe une modalité de relation particulière à l’objet actuel – « relation d’amarrage » – qui révèle les empiètements (par forçage ou insuffisance) de l’objet précoce ou encore de la dépendance. À l’appui des histoires de Boris et Amina, la question de l’errance est également mise en lien avec les problématiques liées au traumatisme ou aux conduites addictives.


Les préadolescents et les adolescents sans limites et l’institution

Auteur(s) : Pinel Jean-Pierre

Les adolescents violents sans limites se confrontent sans cesse à l’autre, jusqu’à l’exclusion, par des agirs dont le pouvoir destructeur est également sans limites. Leurs souffrances psychiques résultent d’une défaillance de la subjectivation et de la symbolisation, d’un raté de l’intériorisation des limites qui obligent à repenser en profondeur la clinique institutionnelle.


Violence et passage à l’acte

La violence est toujours celle de l’autre ; elle n’est pas une, elle est multiple. L’auteur nous invite à une lecture clinique de la violence adolescente à travers la présentation des quatre figures paradigmatiques de l’agir violent que sont la mise en acte, l’acting out, le passage à l’acte et le recours à l’acte.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter