Dossiers

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Robots et numérique : de nouveaux outils pour le psychologue

Nous vivons une révolution humaine sans précédent. La technologie est si avancée que nous nourrissons les peurs les plus folles, reflet de notre ambivalence envers les machines, qui sont très souvent la construction inconsciente de nouvelles chimères : la peur du grand remplacement par les robots, la grande marche de l’intelligence artificielle qui concurrence tant notre intelligence ou encore l’immersion presque totale qui nous fixerait à jamais dans l’imagerie numérique. Et quid du psychologue ? Sera-t-il, lui aussi, remplacé par les robopsychologues d’Asimov ?


Les usages de l’évaluation psychologique

Au cours des derniers mois, certains de nos numéros * ont été l’occasion d’explorer les rapports que le psychologue clinicien entretient avec la norme et les données scientifiques. Le dossier que nous vous présentons aujourd’hui se penche plus particulièrement sur l’évaluation psychologique et prolonge cette réflexion dont le fil conducteur pourrait se trouver résumé dans la question suivante : « L’évaluation fait-elle du clinicien un professionnel au service d’une norme ? »


Du visible à l’invisible, handicaps et accompagnements

Les services médico-sociaux qui œuvrent auprès de personnes présentant un handicap moteur, sensoriel, psychique et-ou cognitif se retrouvent très fréquemment confrontées à des problématiques complexes d’accompagnement.


Le féminisme, perspectives psychosociales

« On en a marre des mots, on veut des actions ! » C’est par ces mots – inversion du célèbre slogan porté par de jeunes manifestants en Mai-1968 – que Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d’Osez le féminisme (OLF), invite à manifester le 8 mars 2017 (journée des droits des femmes) pour l’égalité des salaires et des carrières.


La psychologie positive et ses développements

La psychologie positive laisse rarement indifférent : courant novateur porteur d’espoir pour certains, courant utopiste duquel serait exclue toute idée de souffrance humaine pour d’autres, étude scientifique du bonheur cherchant à promouvoir le bonheur individuel au détriment des problématiques collectives pour d’autres encore. Qu’en est-il exactement ? La définition la plus pertinente, nous la devons à Shelly Gable et Jonathan Haidt (2005) pour qui « la psychologie positive, c’est l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des personnes, des groupes et des institutions ».


Données scientifiques et pratique clinique

La recherche scientifique occupe une place non négligeable dans le parcours professionnel des psychologues cliniciens. Ils y sont notamment confrontés au cours de leur formation initiale, dans leur démarche de formation continue, au sein de l’institution dans laquelle ils exercent, dans le cadre de leurs lectures personnelles ou encore lors de supervisions. Par ailleurs, nombre de psychologues cliniciens peuvent être impliqués dans une activité de recherche, tout comme des chercheurs peuvent avoir une activité clinique.


L’enfant, l’école et la norme

La norme, concept polémique, est porteuse d’enjeux de pouvoir économiques, éducatifs et sociétaux. Elle est liée aux champs du politique, de l’éducation, de la santé, dont émanent les trois métiers impossibles selon Sigmund Freud : éduquer, soigner, gouverner.


La douleur : expérience et subjectivités

La douleur est associée à une multiplicité de sensations pénibles se manifestant sous différentes formes (crampe, étirement, piqûre, etc.) d’intensité et d’extensions variables.


L'enfant, l'hôpital et le psychologue

Lorsqu’une maladie grave ou chronique surgit dans une famille entraînant l’hospitalisation de l’enfant, elle devient instantanément un important facteur de stress psychosocial. Elle modifie les relations de l’enfant à son entourage, en introduisant discontinuité et décalage dans l’expérience temporelle personnelle du sujet et de sa famille.


Le WISC-V : du nouveau pour l’observation clinique

L’évaluation de l’efficience intellectuelle est aujourd’hui un champ très sophistiqué, tant au niveau théorique que psychométrique.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter