Perversion

Dans la rubrique : Article

Mes amours décomposés, Isaïe, réjouis-toi, deux ouvrages sur lesquels s’étaye l’analyse de la personnalité de Gabriel Matzneff. Auteur très controversé, célèbre pour ses récits d’histoires d’amour avec des enfants, ou de très jeunes filles, il est également signataire dans les années 70 d’une pétition en faveur de la pédophilie. L’auteure nous propose ici sa lecture de la perversion à travers les œuvres de l’écrivain, mais s’attarde surtout sur les mécanismes de Matzneff à échapper inlassablement à lui-même, prisonnier tel un Pygmalion de ses propres impasses.

Dans la rubrique : Article

Rarement abordé dans la littérature, le suivi clinique de femmes auteurs de néonaticide interroge sur l’accompagnement thérapeutique à mener. En témoigne le cas de mademoiselle Z., dont le diagnostic révèle un effacement de soi et d’autres troubles provoqués par son vécu traumatique. Au-delà du déni de grossesse interviennent également un repli sur une position narcissique de honte, un sentiment de haine envers les hommes et un déni pour la victime.

Dans la rubrique : Article

Confronté à une confusion des sexes et des générations, l’individu trouve une place dans la société par voie de séduction, voire d’aliénation. Il doit répondre à des injonctions de filiation et de genre. Dans cette quête d’identité, le sujet postmoderne est conduit à mener un travail de traduction complexe.

Dans la rubrique : Article

Les concepts psychopathologiques que sont le sadisme, la perversion, la perversité et la cruauté sont, dans le langage courant, souvent amalgamés, et leur usage dans des sphères variées comme le juridique, les médias ou encore la psychopathologie, ne permet pas de mieux les clarifier… C’est à travers le prisme de la littérature, et notamment en se repenchant sur certains héros qui ont été ou pourraient être qualifiés de « héros pervers », qu’un éclaircissement sur ce que ces concepts qualifient vraiment est proposé.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

La psychopathologie n’occupe le devant de la scène que lors de faits d’actes criminels commis par des personnes étiquetées « malades mentales ». Hors cela, peu de mots sur la situation de la psychiatrie actuelle, sur la réalité du vécu, les errances, les difficultés familiales, etc.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

« Le mouvement pervers narcissique est une façon organisée de se défendre de toutes douleur ou contradiction internes et de les expulser pour les faire couver ailleurs, tout en se survalorisant, tout cela aux dépens d’autrui et non seulement sans peine mais avec jouissance. L’objet de la perversion narcissique est interchangeable : rien de plus et rien de moins qu’une marionnette. C’est un ustensible. » Si l’on parle aujourd’hui des pervers narcissiques, c’est grâce à Paul-Claude Racamier. Psychiatre et psychanalyste, il est le premier à avoir révélé et décrit, à la fin des années 1980, les perversions narcissiques et leur fonctionnement. Quel est le secret de la « pensée » du pervers narcissique ? A-t-il une vie intérieure

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Où commence la perversion, et qui sont les pervers ? Est réputé tel, depuis l'apparition du mot au Moyen Âge, celui qui jouit du mal et de la destruction de soi ou de l'autre. Mais si l'expérience de la perversion est universelle, chaque époque la considère et la traite à sa façon. L'histoire des pervers en Occident est ici racontée à travers grandes figures emblématiques, depuis l'époque médiévale (Gilles de Rais, les mystiques, les flagellants) jusqu'à nos jours (le nazisme au XXe siècle, les types complémentaires du pédophile et du terroriste aujourd'hui), en passant par le XVIIIe siècle (Sade) et le XIXe (l'enfant masturbateur, l'homosexuel, la femme hystérique). Notre époque, qui croit de moins en moins à l'émancipation par l'exercice de la liberté humaine, et pas davantage au fait que chacun d'entre nous recèle sa part obscure, feint de supposer que la science nous permettra bientôt d'en finir avec la perversion. Mais qui ne voit qu'en prétendant l'éradiquer, nous prenons le risque de détruire l'idée d'une possible distinction entre le bien et le mal, qui est au fondement même de la civilisation ?

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Ancien médecin-chef des hôpitaux psychiatriques, psychanalyste, membre d'Espace analytique, Pierre Marie nous apprend à déchiffrer notre folie quotidienne...

S'abonner à RSS - Perversion

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter