Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Vivre avec les autres. Quels enjeux psychiques ? *

Vivre avec les autres est une expérience banale, mais le lien humain est ce qui façonne notre devenir et notre identité. Qu’est notre vie comme relation à autrui ? En proposant de répondre à cette énigme, l’auteur montre les enjeux spécifiques qu’elle contient.


Choisir une spécialité médicale : la gynécologie-obstétrique *

Auteur(s) : Belgacem Imem

Cette thèse, remarquable par les résultats induits par la méthode retenue, montre que c’est à l’épreuve de la relation au patient que les jeunes médecins sont confrontés à la part obscure de leur choix de la médecine et de la spécialité, souvent dans la solitude et l’angoisse, car leurs études ne les y ont pas préparés.
Le mérite de l’analyse est de respecter la complexité et l’inachèvement des éléments intimes et singuliers, intriqués aux arguments rationnels du choix professionnel, et d’en dégager des lignes de force générales mises en perspective d’une psychologie du sujet, conditionnant pour chacun son engagement dans l’exercice professionnel.

Dominique Weil,
Professeur émérite en psychologie


Sexualité, répression, transgression

Robert Muchembled brosse un large panorama des mœurs et pratiques dans le domaine de la sexualité, de la Renaissance à nos jours. Il lie étroitement la répression des pulsions érotiques (ou leur sublimation) au développement des grands idéaux collectifs pour expliquer le dynamisme de la civilisation occidentale et les progrès de la modernité. La révolution sexuelle des années soixante, soixante-dix aboutirait à un équilibre entre les sexes, sans doute précaire, accompagné d’une angoisse qui ne serait pas de nature à bloquer le moteur de la civilisation.


Bébés en détresse, sujets en détresse. Comment prendre en charge des souffrances très primitives ?

Auteur(s) : Mellier Denis

Les souffrances primitives « hors psyché » désignent un état de douleur où le sujet s’est absenté de lui-même selon la figure du « bébé en détresse ». Comment permettre que se produise un processus de subjectivation de telles souffrances ? L’auteur développe un modèle pour penser la clinique en prévention et en institution.


Les conduites à risque des professionnels de la finance. Entre addiction et ordalie

Auteur(s) : Choplin Bertrand

Pour le non-initié, cette plongée en apnée dans le monde « mystérieux » de la finance nous informe, à partir d’une lecture clinique, de la réalité psychique des acteurs aux prises avec les tentations de l’impossible.


Quelle place accorde-t-on à la souffrance des privés d’emploi ?

Auteur(s) : Dimon Nicolas

Si le monde du travail se veut un générateur de lien social, un lieu de construction identitaire ou encore de sublimation, qu’en est-il pour tous ceux qui en sont privés ? Une alternative par la parole et l’écoute – non dans une démarche thérapeutique mais pour permettre au sujet d’être reconnu dans son mal-être – peut s’avérer un réel tremplin à l’action et faire de cette épreuve une expérience rude mais riche.


Analyser la demande, reconnaître le désir

Auteur(s) : Bon Norbert

Comme chacun sait, la demande auprès de l’analyste ne se réduit pas à son énoncé. Elle requiert un travail d’analyse tenant compte de l’ambivalence de cette demande, de qui la porte et du désir de l’analyste. Elle présente un style et des modalités spécifiques, où se jouent notamment la frustration et la répétition, parce qu’elle est constitutive des rapports humains dès l’origine.


La découverte du monde mental chez le jeune enfant et l’école

Auteur(s) : Larzul Stéphane

Le modèle du fonctionnement mental adulte est trop souvent appliqué aux enfants. Le jeune enfant construit et révise en jouant et en communiquant de nouvelles « théories de l’esprit ». L’auteur nous propose de remiser nos illusions pour observer « comment pensent les enfants ».


Une expérience d’accueil des enfants de deux ans à l’école maternelle

Auteur(s) : Leroy Pascale

Le travail en réseau des partenaires concernés par la scolarisation des enfants de moins de trois ans est rare mais possible. Pascale Leroy relate son expérience de psychologue de PMI, engagée dans le fonctionnement d’un dispositif passerelle qui offre à l’enfant et à son environnement une adaptation progressive à cette nouvelle situation.


Un jardin d’enfants fait le pari de l’intégration

Auteur(s) : Du Pasquier Roch

Lorsque le jeune enfant est considéré dans sa globalité, ainsi que dans sa singularité et non pas comme élève devant s’adapter à l’institution, la représentation et la mise en œuvre de son accueil se transforment. En voici un exemple.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter