Psychanalyse

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Article de A. Bismuth, L. Conquy, É. Séchaud, D. Widlöcher et A. Braconnier.

Dans la rubrique : Article

Enclin à dénoncer le néolibéralisme et, par la même occasion, le néofascisme qui en découle du fait de l’exacerbation de l’individualisme, Roland Gori se penche aujourd’hui sur la normalisation technique de l’humain. Dans son dernier ouvrage, il montre comment elle impose une forme de système totalitaire. Cet impensé anthropologique des libéralismes conduit l’auteur à la question du désert politique. D’où cette interrogation persistante : comment restituer au politique sa fonction essentielle dans l’humanisation de l’espèce ?

Dans la rubrique : Article

La clinique des patients cérébro-lésés montre que les troubles cognitifs atteignent le sujet dans sa sensation d’identité et d’existence. En se situant dans le champ de la causalité psychique inconsciente, à quel type d’expérience subjective ­les patients sont-ils confrontés lorsque surgit une atteinte des catégories de la pensée dont la cause est organique ?

Dans la rubrique : Article

Si les troubles cognitifs peuvent altérer la relation au patient, Hélène Oppenheim-Gluckman nous invite à réfléchir sur le type de cadre et de pratique psychothérapique à mettre en place avec ces patients cérébro-lésés, et plus particulièrement sur la place de la cognition dans notre économie psychique.

Dans la rubrique : Article

Contestée ou adoptée sans condition, la psychanalyse suscite toujours la controverse. Quel est son statut actuel en psychologie ? Quelles sont les évolutions qui ont enrichi sa portée ? Quelle est sa force clinique aujourd’hui ? Et comment réagissent les psychanalystes ? Quelques pistes de réflexion pour continuer le débat.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec M. Blesson, G. Visentini, V. Micheli-Rechtman, P. Brient, A. Bourguignon, B. Golse, Y. Dimitriadis, B. Levy, D. Brun, C. Clément, S. Dupont, Y. Diener, R. Ferreri, D. Duclos, G. Pommier, E. Porg, D. Levy.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Selon quelles modalités s’effectue le nouage entre corps, parole et inconscient, dans la cure analytique, mais aussi dans le champ social ? Par quels tours et détours dans le trajet du parlêtre se produit la transmission du savoir inconscient vers le réel du corps ? Comment penser le potentiel politique de la parole et ses effets au un par un et dans le lien social ? Pour répondre à ces questions, l’auteur visite l’envers du décor, à savoir les lieux de panne de la parole qui ouvrent à différentes formes de ravages, meurtres et autres destructions à l’échelle du psychisme singulier et du collectif. L’expérience de la psychanalyse en Algérie puis en France dans les différentes institutions et en cabinet conduit Karima Lazali à s’interroger sur les conditions politiques de l’exercice de la psychanalyse. La fermeture actuelle des institutions soignantes et/ou éducatives au discours analytique et le peu de place existant dans le champ social pour la psychanalyse en Algérie ne peuvent que frapper la psychanalyse de clandestinité. Et pourtant, c’est dans cette ombre que la parole trace les sillons de l’altérité invitant analystes et analysants à arpenter les différents chemins de l’hétérogène et de l’histoire, de l’altérité, de la souffrance, de la douleur et de la nécessaire créativité

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Possédées du malin au Moyen Age, les sorcières hystériques sont vouées au bûcher. Enfermées au XVIIe siècle, maltraitées, elles rejoignent la Cour des Miracles de l'Hospice de la Vieillesse-Femmes à la Salpêtrière, lieu de réclusion des femmes dérangeantes, indigentes, folles incurables, âgées ou gâteuses .... Jusqu'à ce que le Dr Jean-Martin Charcot (1825-1893) mène le combat qui transforme l'ancien hospice en hôpital : l'Ecole de la Salpêtrière de Paris est née, qui devient lieu de recherche, d'enseignement et de soins, de renommée internationale. Tels des prestidigitateurs, les médecins hypnotiseurs de la Salpêtrière, font surgir et disparaître contractures, paralysies, spasmes, convulsions, cécité... Attiré par la notoriété de Charcot, le jeune Freud, arrive à Paris fin 1885 comme neuro-pathologiste. Il en repart quelques mois plus tard pour fonder la Psychanalyse. Au travers du corps de l'hystérique en convulsions, incarné par Blanche, Augustine ou Geneviève, vedettes des Leçons du Mardi, Freud découvre une mise en scène de fantasmes et de désirs inconscients. C'est à cette traversée historique et conceptuelle que nous vous convions dans l'amphithéâtre qui porte aujourd'hui le nom de Charcot.

Dans la rubrique : Article

Une récente étude sur la schizophrénie publiée par l’anthropologue Tanya Marie M. Luhrmann a montré qu’en comparant des sujets psychotiques issus de trois continents différents (Amérique du Nord, Inde, Ghana), des différences culturelles significatives apparaissent dans la façon de vivre des hallucinations auditives. Pour le sujet américain, les voix sont agressives, il est question de cris, de dispute, de guerre. Pour les sujets indiens ou africains, cette impression d’une intrusion dans un univers clivé entre mondes interne et externe laisserait place à une forme de reconnaissance face à des voix qui donnent des conseils, dans un monde rempli d’individus reliés entre eux.

Dans la rubrique : Article

Il est arrivé quelque chose…

Pages

S'abonner à RSS - Psychanalyse

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter