Psychanalyse

Dans la rubrique : Article

Il y a des moments où l’on n’y croit plus, rien ne se présente à l’horizon, on lâche, on se tourne vers d’autres possibilités, et puis un souvenir remonte, on y retourne, et on finit par choisir en replay un spectacle d’une artiste comique que l’on ne connaît pas, ou pas bien. Et on tombe sur Blanche. Sorte d’antithèse de Blanche-Neige, Blanche Gardin, que l’on surnomme « la reine de l’humour noir », a une méthode bien à elle ; elle séduit, emprunte des détours, on croit s’y perdre, décrocher, et c’est là qu’elle assène une saillie drolatique aussi tranchante qu’acerbe qui n’a rien à envier aux joutes oratoires des querelles verbales de la cour de Louis xiv, narrée par Patrice Leconte. Après avoir bien fait rire, son spectacle se termine d’ailleurs par sa sortie de la salle de spectacle, où elle tente d’aller boire un verre avec quelqu’un, y compris un fan qui finit lui aussi par refuser ; lasse, elle erre un moment avant de se glisser sous la couverture d’un sans domicile fixe qui, se réveillant, la repousse en la maltraitant, la précipitant dans un abîme de solitude. Écoutons-la dans un entretien donné à Télérama : « Par contre, je ressens très fortement la solitude des gens. Je ne me sens jamais aussi seule que dans un wagon de métro à l’heure de pointe, quand tout le monde a la tête dans son smartphone. »

Dans la rubrique : Article

À l’heure où diverses méthodes, reposant en réalité sur la suggestion, s’autorisent du scientisme ambiant pour se prévaloir d’une scientificité prouvée, et parfois approuvée par les instances administratives, il paraît utile de revisiter les rapports de la psychanalyse avec la science. Tant Freud que Lacan n’ont pas manqué de s’éclairer des savoirs de ce que ce dernier appelait « les sciences affines » : linguistique, anthropologie, mathématiques, topologie, neurologie... Toutes disciplines susceptibles d’ouvrir le « comprendre-pas-trop-vite » du psychanalyste, tandis que l’ouvrir à bon escient dans la cure relève évidemment d’un art, un « art du bien dire » qui suppose d’être « poète assez ».

Dans la rubrique : Article

Dans cet article, l’auteur s’interroge sur l’emploi généralisé de la notion d’autisme. Ce terme est utilisé selon lui quasi systématiquement au singulier, notamment dans les médias, mais aussi dans les ouvrages de référence en la matière comme dans la dernière version du DSM ou encore dans la nouvelle stratégie nationale de santé du gouvernement pour la période 2018-2022… Le mot « autisme » et son emploi semblent donc supposer une entité ou pathologie précise. Mais, pour l’auteur, la réalité est bien plus complexe, subtile et multiple.

Dans la rubrique : Article

Dans son dernier ouvrage, Aux frontières de la psychanalyse. Soin psychique et transdisciplinarité, Albert Ciccone défend l’idée que le travail psychanalytique se situe principalement dans un « espace frontière » mêlant les aspects sensoriel, corporel, social ou politique de la réalité psychique, et nécessitant une approche transdisciplinaire. Entretien.

Dans la rubrique : Article

La pensée de Sigmund Freud a été le point de départ, au tournant du XXe siècle, des réflexions sur la vie psychique et des concepts fondateurs de la théorie psychanalytique. Alain de Mijolla a fait paraître Freud Vivant. Genèse et développement de la psychanalyse, dans lequel il examine l’émergence de cette pensée au fil de la vie intellectuelle, amicale et personnelle de Sigmund Freud, comme à la lumière du contexte politique et culturel de l’époque. Entretien.

Dans la rubrique : Article

La sexualité du couple est un lien de plaisir, d’attachement et d’union, marqué par l’histoire de l’individu, ses influences biologiques, sociales et psychologiques. Aussi, chaque personne apporte à la relation son expérience intériorisée avec ses figures primaires d’attachement. La confiance de base mutuelle, le sentiment de sécurité, permettraient ainsi et inconsciemment le choix du partenaire.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Ce dossier vise à comprendre les problèmes qui se posent dans la sexualité et le sexuel du lien conjugal. Il est réalisé par des spécialistes qui représentent les différents courants de la psychanalyse de couple, les uns venant d’Europe (Angleterre, Espagne, France et Italie), les autres des Amériques (Argentine et Panama).

Dans la rubrique : Article

En 1971, dans une interview qu’il donnait à Pierre Berton sur les arts martiaux et sa philosophie de vie, Bruce Lee disait qu’il fallait vider son esprit, être informe, comme l’eau. Si l’on verse de l’eau dans un verre, elle devient le verre ; si l’on verse de l’eau dans une bouteille, elle devient la bouteille… Et il concluait en lançant un : « Be water my friend », « Sois de l’eau, mon ami… » Je sors de voir La Forme de l’eau (The Shape of Water) de Guillermo del Toro (j’avais écrit « je sors du film », en fait, c’était plus juste…) et je me dis que del Toro joue avec la citation de Bruce Lee, la forme de l’eau étant ici la forme de l’amour, et l’eau venant modeler une rencontre que l’on aurait pu penser improbable et qui apparaît pourtant sous le sceau de l’évidence.

Dans la rubrique : Article

Dès 1984, Alain Juranville défend l’idée que philosophie et psychanalyse sont l’une à l’autre nécessaires. La sortie de son dernier ouvrage, De l’histoire universelle comme miracle. Récit philosophique et récit biblique, est l’occasion ici d’en préciser les termes, en faisant correspondre le rôle miraculeux de la psychanalyse dans l’histoire du sujet individuel avec celui de la philosophie dans l’histoire du sujet social.

Dans la rubrique : Article

Le traumatisme psychique est souvent présenté à travers le prisme de ses répercussions délétères. Pourtant, Sigmund Freud avait déjà évoqué le caractère double des effets du traumatisme : positifs et négatifs. L’expérience clinique peut nous amener à envisager le trauma dans la complexité de ce paradoxe, au travers d’une analyse par contraste et non par clivage et d’une dialectique plus que d’une opposition.

Pages

S'abonner à RSS - Psychanalyse

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter